Trois méthodes d’évaluation

Nous utilisons trois méthodes reconnues pour établir la valeur imposable des propriétés : la méthode de comparaison directe des prix de vente, la méthode du revenu et la méthode du coût. La méthode utilisée est choisie en fonction de l’utilisation actuelle de la propriété et de la fréquence à laquelle des propriétés de type semblable sont achetées et vendues sur le marché libre.

Nos évaluateurs sont des experts chevronnés du domaine de l’évaluation qui se fondent sur les normes et les pratiques exemplaires du secteur. Nos évaluations et nos données ont satisfait aux normes internationales d’exactitude et sont utilisées par les banques, les compagnes d’assurance et le secteur de l’immobilier.

Méthode de comparaison directe des prix de vente

Les ventes récentes de propriétés comparables sont analysées afin de fournir une indication de la valeur des propriétés évaluées selon cette méthode. En examinant les données issues des ventes, il est essentiel de s’assurer que l’utilisation de la propriété vendue est identique ou similaire à celle de la propriété à évaluer.

Exemples de types de propriétés :

•             Résidences unifamiliales isolées

•             Condominiums

•             Terrains vacants

Méthode du revenu

La capacité d’une propriété productrice de revenus à générer des revenus a un lien direct avec sa valeur marchande. Cette méthode nécessite une analyse détaillée des revenus et des dépenses, tant pour la propriété à évaluer que pour d’autres propriétés semblables, afin de déterminer les revenus qu’une telle propriété devrait générer. La SEFM analyse les relations entre les revenus et les prix de vente pour calculer un taux de capitalisation qui est appliqué aux propriétés de ce type.

Exemples de types de propriétés :

•             Centres industriels

•             Grands bâtiments à vocation médicale ou dentaire

•             Immeubles de bureaux

•             Propriétés de détail

•             Centres commerciaux

•             Grands stades sportifs

Méthode du coût

Lorsqu’un type de propriété est unique et rarement vendu sur le marché, la SEFM ne peut pas compter sur la méthode des ventes ou la méthode du revenu pour en déterminer la valeur. Dans de tels cas, la valeur de la propriété est estimée comme le coût actuel de reproduction ou de remplacement des bâtiments, des structures ou d’autres composants taxables sur le terrain. Une fois ce chiffre établi, la SEFM fait une déduction afin de tenir compte de la dépréciation attribuable à l’âge, à la fonctionnalité ou aux conditions économiques qui affecterait le montant qu’un acheteur accepterait de payer pour la propriété. La valeur marchande du terrain est alors ajoutée.

Exemples de types de propriétés :

•             Propriétés industrielles à usage général

•             Élévateurs à grains

•             Carrières de gravier

•             Ports de plaisance

•             Entrepôts

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur la méthodologie utilisée par la SEFM pour évaluer votre propriété sous l’onglet du type de propriété dans le menu.

Remarque : La loi applicable prévaut en cas de contradiction entre les présentes informations et la loi actuelle. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils juridiques et ne sauraient servir à cette fin.

Il est possible que les renseignements figurant sur cette page ne soient pas entièrement accessibles. Veuillez prendre contact avec nous au 1 866 296-6722 ou au (ATS) 1 877 889-6722 pour nous dire ce que nous pouvons faire pour mieux vous aider.